Modification des modalités de dépistage du cancer du col de l'utérus

En France, tous les ans, le cancer du col de l’utérus touche environ 3000 femmes et cause plus de 1000 décès. L’intérêt du dépistage est de détecter des lésions précancéreuses afin de les traiter avant qu’elles ne se transforment en cancer. Dans la plupart des cas, les symptômes se manifestent lorsque le cancer est à un stade avancé, c’est pourquoi le dépistage régulier est important à effectuer.

 

L’examen cytologique et le test HPV en dépistage du cancer du col de l’utérus, quelles sont les différences ?

L’examen cytologique consiste à analyser la morphologie des cellules du col de l’utérus pour détecter de façon précoce la présence de cellules anormales et précancéreuses qui pourraient évoluer en lésions cancéreuses.

Le test HPV (papillomavirus humain) recherche la présence d’ADN du papillomavirus humain à haut risque, il a pour objectif d’identifier des lésions associées au risque de développer une lésion précancéreuse ou cancéreuse.

Ces deux tests sont réalisés par un prélèvement de cellules au niveau du col de l’utérus, plus communément appelé « frottis ».

 

Quelles sont les modifications des modalités ?

Pour les femmes entre 25 et 29 ans, le test de dépistage se fait par un examen cytologique tous les 3 ans, après avoir réalisé 2 premiers tests à 1 an d’intervalle avec des résultats normaux.

Pour les femmes entre 30 et 65 ans, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande que le test HPV remplace le test cytologique étant plus efficace pour ces femmes. Le test HPV sera réalisé 3 ans après le dernier test cytologique si les résultats étaient normaux. Il sera à renouveler tous les 5 ans jusqu’à 65 ans si les résultats sont négatifs.

Il est important d’avoir un suivi gynécologique régulier. Le gynécologue, le médecin généraliste, la sage-femme et le médecin biologiste au laboratoire d’analyse médicale sur prescription de votre médecin peuvent effectuer les frottis, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un de ses professionnels de santé.

Sources :

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2019-07/synthese_hpv.pdf

https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2020/depistage-du-cancer-du-col-de-l-uterus-le-test-hpv-recommande-chez-les-femmes-de-plus-de-30-ans

https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-col-de-l-uterus/Le-depistage-du-cancer-du-col-de-l-uterus-en-pratique

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3146343/fr/questions/reponses-sur-l-infection-a-papillomavirus-humains-hpv-cause-de-cancer-du-col-de-l-uterus-et-le-depistage#xtor=EPR-1-%5BCopie%20de%20L'actu%20de%20la%20HAS%5D-20200707

Dr Elodie Duquenne